Néo-internes

Bonjour et bienvenue aux nouveaux internes de médecine générale de première année, allias DES 1 (Diplôme d’Études Spécialisées) !

D’abord, nous vous adressons toutes nos félicitations et nous vous souhaitons un très bon début d’internat !

Pas de panique : le plus dur est fait, et c’est maintenant une nouvelle page de votre vie que vous allez ouvrir.

Pour vous informer :

  • nous vous invitons à éplucher notre site qui regorge d’informations !
  • le site du Département de Médecine Générale consultable ici contient également une mine d’or de renseignements !
  • n’hésitez pas à nous contacter à 33simga@gmail.com si vous avez besoin !

Votre calendrier

  • Du 30 août au 16 septembre inclus : procédure de choix national ECN
  • Date à définir : soirée de présentation de l’internat de Bordeaux en visio, organisée en partenariat avec La Médicale, pour être au courant de toutes les infos INDISPENSABLES à savoir (événement en cours d’organisation)
  • Les 23, 24 et 25 septembre 2022 : week-end de bienvenue dans les Pyrénées à Lescun organisé en partenariat avec Présence Médicale 64 (événement en cours d’organisation, coût estimé à 70 €). Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’événement Facebook, cliquez ici !
  • Jeudi 6 octobre 2022 à 9h30 en visio : choix de stage définitif
  • Mercredi 2 novembre 2022 : début de votre premier semestre

Présentation de l’internat de Bordeaux

Quoi penser de notre région d’Aquitaine ?

ATTENTION ! A partir de votre promotion ECN 2022, la Dordogne n’est plus rattachée à Bordeaux mais est rattachée à Limoges ! Vous ne pourrez donc pas faire de stage en Dordogne si vous choisissez notre subdivision (les détails de l’organisation des stages sont encore en cours de discussion).

Nous pensons qu’il faut considérer que l’on choisit la région Nouvelle-Aquitaine plutôt que seulement la ville de Bordeaux. Notre région est très grande (une des plus larges de France) ce qui a l’avantage de nous offrir des paysages très variés en alliant mer et montagne, mais ce qui a pour inconvénient de nous faire très régulièrement déménager. En pratique, une majorité des internes aquitains déménagent tous les 6 mois (oui oui…), ce qui peut être plus ou moins pénible en fonction de votre situation. Il est réalisable de rester quelques semestres dans un département précis (en fonction de votre classement…) mais c’est impossible de rester 3 ans dans la même ville !

Bordeaux est une ville magnifique extrêmement agréable, facile d’accès depuis les périphéries, avec un aéroport international et une gare permettant d’accéder à toutes les régions de France ! Un peu difficile de s’y loger par contre…

Les Pyrénées sont également une destination extrêmement appréciée (Bayonne, Pau), très agréable à vivre (mais du coup accessibles plutôt en haut de classement) ! En plus, si vous êtes en stage dans les Pyrénées, vous pouvez être aidés par Présence Médicale 64 (une équipe qui aide les futurs médecins).

Niveau logement ?

Les stages en périphéries sont nombreux et la région très grande mais la plupart des villes ont un internat ou des maisons en colocation qui se transmettent de semestre en semestre, ce qui permet une vie de communauté sans être isolé. Petit bémol, les internats sont généralement pas géniaux (sauf celui d’Agen qui est top top top !!!). Il est normalement assez facile de se mettre en lien avec d’autres internes pour créer une coloc.

Niveau ambiance, on te rassure : tu peux venir sans connaître personne, parce que beaucoup de néo-internes sont dans cette situation et il y a donc des opportunités de rencontres qui se créent facilement. On est tous dans le même bain ! Ensuite, les internats ont leur vie propre selon les semestres, classiquement une vie de collectivité avec des soirées et des sorties adaptés aux projets (fêtes, marchés gourmands, concerts, sorties culturelles…), à voir en fonction du contexte sanitaire bien évidemment !

Niveau formation théorique ?

Nous avons des cours organisés qui ont lieu dans la ville chef-lieu du département (pour éviter de devoir se rendre à Bordeaux à chaque fois, ce qui peut faire loin) : c’est pratique ! Actuellement, la plupart des cours sont en présentiel, et une minorité des cours en visio.

Il y a environ 4 journées de cours par semestre avec des traces écrites à faire au fur et à mesure dans le semestre (l’ensemble des traces écrites s’appelle le portfolio). Une journée type de cours se déroule en 2 parties : le matin nous travaillons en faisant des groupes de pairs (aussi appelés GEAP = groupe d’échange de pratique), et l’après-midi il y a un cours plus théorique. 

Nous avons chacun un tuteur attitré pour nous accompagner dans notre cursus. Le tuteur est une personne ressource, il est très fortement conseillé de rentrer en contact avec elle/lui par mail, portable ou autre car elle peut répondre à toutes sortes de questions (vraiment toutes). Ils sont attribués en début d’internat par la scolarité et vous recevrez leurs coordonnées par mail.

Les particularités de notre région, c’est qu’il y a une formation obligatoire de 2 jours sur l’indépendance vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique (extrêmement intéressante !). En première année, il y a aussi une journée dédiée au sujet de la thèse : cela permet d’avoir des repères bien utiles avant de se lancer. En troisième année, il y a une journée dédiée au sujet du remplacement.

On doit également réaliser ce qu’on appelle des « mini-stages », c’est-à-dire des sessions de 4 jours à faire dans des structures qui sont différentes de notre stage de base (par exemple structure psycho, structures addicto, structures de soins palliatifs, etc…). En première année, ces 4 jours sont obligatoirement réalisés à l’assurance maladie, mais en 2e et 3e années c’est vous qui choisissez où vous voulez faire votre mini-stage. C’est hyper intéressant car cela permet de découvrir d’autres aspects de la médecine !

Attention, sachez que à Bordeaux le nombre de demandes de “disponibilité” est limité (une dispo, c’est quand tu veux faire une pause pendant ton internat de 6 mois ou un an). En pratique, il y a une dizaine ou une quinzaine de demandes acceptées par an. Donc ce n’est pas impossible de demander une dispo, mais ce n’est pas évident qu’elle soit acceptée. Si tu veux en savoir plus à ce sujet, rendez-vous ici !

Niveau formation pratique ?

La maquette de médecine générale est complètement en place en Nouvelle-Aquitaine : tout le monde réalise en première année le stage chez le praticien et le stage aux urgences. Tout le monde réalise au moins 2 stages en ambulatoire au cours des 3 ans. La maquette se fait bien en 3 années sans nécessité de semestre supplémentaire avec des stages pour chacun comme le veut le DES (Diplôme d’Etudes Spécialisées). Une particularité : on ne peut réaliser qu’un SEUL stage au CHU de Bordeaux (règle instaurée pour essayer de répartir les chances d’avoir un stage à Bordeaux).

Les particularités à Bordeaux sont que la maquette est stricte, ce qui a pour avantage de mieux nous former à la gynéco et à la pédia, mais cela a pour inconvénient que l’on ne peut pas faire de stage libre (sauf projet exceptionnel). Nous avons donc obligatoirement 6 mois à faire en pédia et 6 mois à faire en gynéco (il existe aussi quelques terrains de stage couplés gynécologie/pédiatrie qui valident à la fois la gynéco et à la fois la pédiatrie).

Pour les stages de pédia et de gynéco, ils sont principalement à l’hôpital. Il y a peu de stages ambulatoires pédia-gynéco (environ une trentaine de postes), donc ces stages sont très appréciés et sont pris par les 3e années les mieux classés.

Les stages de médecine adulte se font très majoritairement en médecine polyvalente, médecine interne, gériatrie, post-urgences.

Les stages ouverts aux internes sont au minimum d’assez bonne qualité, c’est-à-dire qu’aucun stage très mauvais ou catastrophique ou dangereux n’est ouvert aux internes (car nous sommes présents pour représenter et défendre l’avis des internes sur la qualité des stages, et nous travaillons avec l’Agence Régionale de Santé et le Département de Médecine Générale pour promouvoir des stages les plus pédagogues, les plus formateurs, les plus appréciés, et les plus encadrés). Et c’est pourquoi nous avons besoin de vos retours sur les stages pour pouvoir mieux comprendre les problèmes s’il y a !

Surtout si tu as des questions n’hésite pas à revenir vers nous !

Et si tu nous filais un ptit coup de main ?

La team SIMGA recherche activement de nouveaux membres 🙂 ! C’est un besoin absolument nécessaire pour que le SIMGA continue de fonctionner : il faut se renouveler !

On t’accueille en bières, tu choisis les ptites missions qui te plaisent et la quantité de temps que tu souhaites (tu as pas besoin d’en faire beaucoup, le moindre p’tit coup de pouce est déjà très utile au groupe !).

Pourquoi nous aider ? Au moins tu es sûr d’être méga au taquet sur toutes les informations/actualités à connaître, tu te fais facilement des potes méga cools, tu profites des événements SIMGA gratuitement (comme le week end d’accueil des nouveaux internes par exemple), tu fais ta bonne action en participant à l’amélioration perpétuelle de l’internat de Bordeaux, et tu valides deux crédits optionnels dans les 4 à avoir pendant l’internat, à condition d’avoir un poste actif pendant 2 ans !

Alors, tu viens 🙂 ?