Grossesse

Comment concilier formation et grossesse?

La parution du décret n° 2010-700 du 25 juin 2010 modifiant le décret n° 2004-67 du 16 janvier 2004 relatif à l’organisation du 3ème cycle des études médicales, officialise la mise en place des stages en surnombre pour les internes enceintes, et ce, dès novembre 2010.

Ainsi, une interne enceinte pourra choisir d’effectuer :

–        un surnombre non validant : elle choisit ainsi son stage indépendamment de son rang de classement, mais ce stage ne sera pas validé, quelle que soit sa durée. Cela permet notamment le rapprochement familial.

–        un surnombre validant : elle choisit selon son rang de classement et pourra valider son stage seulement si elle occupe ses fonctions au moins 4 mois.

 

Les demandes de surnombres sont à effectuer auprès de la fac lors du traitement des demandes particulières (mail de la fac avant les choix suivants) et necessitent le papier de la CPAM (reçu après la déclaration de grossesse) qui indique la date d’accouchement présumée…

Voici une liste des petites démarches et/ou astuces à prendre en compte si tu es enceinte pendant l’internat :

– les démarches administratives necessitent ton certificat de grossesse.
– après 3 mois de grossesse, tu as le droit (et non l’obligation) d’être dispensée de garde.
Si tu changes de stage à ce moment là, pensez à prendre contact avec le DMG pour faire un stage en surnombre afin que les autres internes du pool ne soient pas pénalisés.
Si c’est dans un stage en cours, il faut te mettre en relation avec la DRH et l’interne responsable du planning de garde afin d’organiser la reprise de tes gardes.
– Pendant la grossesse : Le chef de service est dans l’obligation de t’accorder 1h par jour de stage en moins. Cela doit être fait pour perturber le moins possible l’organisation du service : exemple : arriver 1/2h plus tard le matin et partir 1/2h plus tôt le soir.
– l’équipe médicale et tes chefs sontdans l’obligation de te permettre d’aller faire tes examens de suivi de grossesse.
– pour l’allaitement, la loi oblige l’employeur à t’autoriser au minimum 2*30 min pour tirer ton lait dans une pièce calme et isolée.
De plus, il est très important de prendre contact avec la médecine du travail du CH dans lequel tu es dès la prise de fonction du nouveau stage car une femme allaitante peut être dispensé de garde .