La thèse

La validation de votre thèse vous donnera le titre de Docteur en Médecine. La thèse peut être soutenue au plus tôt à partir du 3e semestre, et au plus tard dans les 6 ans après le début de votre DES (donc 3 ans après la fin de l’internat).

Les aides disponibles :

1) Choisir un sujet de thèse 

Un bon sujet de thèse, c’est :

  • un sujet qui vous intéresse !
  • un sujet original !
  • un sujet de Médecine Générale : que ce soit dans la thématique biomédicale, dans la thématique professionnelle ou dans la thématique pédagogique. 

Dès le début de l’internat, soyez attentif à ce qui vous interpelle dans votre pratique, et qui pourrait constituer un sujet de thèse.

A défaut d’inspiration, vous pourrez vous « greffer » à un projet de recherche en cours qui a besoin de thésard pour analyser les données, renseignez-vous auprès de vos services de stage ou du DMG.

2) Faire une recherche bibliographique 

La recherche bibliographique est indispensable pour :
– faire un état des lieux de ce que l’on connaît sur le sujet
– puis faire un état des lieux de ce que l’on connaît peu ou pas sur le sujet
– rechercher si d’autres travaux de thèse ont déjà été réalisés sur le sujet
– pour poser plus précisément les contours de votre sujet
– et enfin poser une problématique

Voici les bases de données des thèses :
SUDOC = Toutes les thèses : http://www.sudoc.abes.fr
Catalogue des thèses de MG géré par la FAYR-GP : http://www.theseimg.fr
Thèse.fr : Ensemble des thèses soutenues depuis 1985 en France

Voici un outil très pratique pour écrire sous format VANCOUVER vos références : ça s’appelle ZOTERO dont voici un tuto d’utilisation  :

En parallèle : trouver un directeur de thèse

Un directeur de thèse est un docteur en médecine qui vous guidera le long de votre projet.

  • il peut être un médecin généraliste ou un médecin d’une autre spécialité
  • il peut être professeur universitaire ou non
  • il peut être expérimenté ou non. Si votre directeur de thèse encadre sa première thèse, il est alors fortement recommandé de demander un co-directeur de thèse pour l’accompagner.

Attention : ne tardez pas à trouver un directeur de thèse ! Il vous sera d’une aide précieuse dès le début de votre projet de thèse.

3) Réfléchir à la méthodologie 
La méthode de votre thèse dépend directement de la problématique.

  • Méthode quantitative : une étude quantitative mesure quelque chose (elle peut mesurer une variable quantitative ou qualitative). Vous avez une hypothèse précise, vous y répondez par des données chiffrées. Pour vos statistiques :
    – Un service d’aide à la thèse est proposé par l’ISPED. Contact par le secrétariat.
    – Un site en ligne pour réaliser vos statistiques : BiostaTGV
    – Pour créer un questionnaire, quelques conseils de l’Université de Strasbourg 
  • Méthode qualitative : une étude qualitative collecte des impressions, des ressentis, par le dialogue lors d’un entretien semi-dirigée individuel ou en focus group.

Pour en savoir plus sur les méthodes : rendez-vous sur formatoile !

4) Réaliser une fiche de thèse à présenter au DMG

Avant de débuter à proprement dit votre travail de recherche, il est indispensable de présenter et de valider votre fiche de projet de thèse auprès du DMG.

5) La CNIL et le comité d’éthique

Toutes les recherches créant une base de données contenant des informations liées à des patients ou à des médecins doivent être déclarées à la commission nationale informatique et liberté (CNIL).

Votre recueil comporte des données sensibles ? Existe-t-il un risque pour le médecin ou le patient ? Si oui, il est nécessaire de demander l’avis à un comité d’éthique avant de commencer votre travail, celui du CHU ou des centres de périphérie.

6) En conclusion : le parcours de thèse résumé ici !

Déposez votre sujet de thèse :

Vous avez votre sujet, votre problématique, et votre directeur de thèse ? Déposez votre fiche de thèse sur Formatoile. Un enseignant du DMG validera votre projet ou vous donnera des conseils pour l’améliorer.

Constituez votre jury de thèse :

Avec l’aide de votre directeur, choisissez les membres du jury :
Le président du jury : il doit être universitaire.
Le rapporteur : il doit être universitaire sauf si votre directeur de thèse est universitaire.
Les membres du jury : Médecins généralistes ou autres spécialistes qui portent un intérêt pour votre sujet.
Généralement, un jury est constitué de 4 à 6 personnes en plus du directeur de thèse. 3 d’entre eux doivent être universitaires.

Faites valider votre thèse par le rapporteur :
Une fois votre travail terminé, vous envoyez votre travail au rapporteur qui donne l’accord pour la soutenance de votre thèse.

Préparez votre soutenance :

– Fixez une date avec les membres du jury.
– Remplissez la fiche de thèse n°2, le bordereau d’enregistrement de la thèse et la fiche de réservation de la salle, au moins 6 semaines avant la date retenue.
– Il est possible d’imprimer sa thèse au service d’impression de l’université, à un prix défiant toute concurrence.

Et enfin valorisez votre travail :
Afin de rendre votre travail utile à la profession médicale, n’oubliez pas de faire valoir votre travail grâce à une publication dans une revue ou par communication lors d’un congrès !  Cliquez ici pour trouver un coup de pouce de l’Université de Strasbourg.