Enquête – Quel est votre avis sur le suivi pharmaceutique?

Quel est votre avis sur le suivi pharmaceutique?

L’équipe de recherche ThEMAS de l’Université Grenoble Alpes – CNRS conduit un projet de recherche à l’échelle nationale sur l’évaluation des pratiques pharmaceutiques en lien avec le Dossier Pharmaceutique. Ce projet de recherche comprend également une exploration du suivi pharmaceutique des patients.

Le suivi pharmaceutique recouvre l’ensemble des services proposés par le pharmacien à un patient, autres que la dispensation des médicaments. Des entretiens pharmaceutiques pour les patients sous anticoagulants oraux et les patients asthmatiques sont disponibles en pharmacie d’officine depuis 2013.

D’autres services impliquant une collaboration plus étroite avec le médecin sont envisagés.
L’objectif de cette enquête est de déterminer l’avis et les préférences de la population générale, des pharmaciens d’officine et des médecins sur le suivi pharmaceutique en France.

Nous vous invitons à participer à une enquête en ligne dans laquelle nous vous présentons plusieurs caractéristiques possibles du suivi pharmaceutique et pour lesquelles nous vous demandons d’effecteur un choix entre la meilleure et la pire pour vous.

L’enquête prend 15 à 20 minutes à compléter. Votre participation est entièrement volontaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous rétracter de l’étude à tout moment en fermant la page internet. Aucune donnée à caractère personnelles n’est collectée pendant l’enquête. Les résultats feront l’objet de publications à caractère scientifique et professionnel. Vous pouvez demander à être informé des résultats en en faisant la demande au chef de projet. Vos réponses permettront de mieux comprendre comment votre pharmacien d’officine pourra vous accompagner en vous proposant des services pharmaceutiques adaptés.

Si vous êtes intéressé à participer et que vous avez plus de 18 ans,
cliquez sur le lien suivant: https://dopi-offi.univ-grenoble-alpes.fr/accueil

Investigateurs principaux:
˗ Pr. Pierrick Bedouch, Université Grenoble Alpes, France
˗ Pr. Larry Lynd, University of British Columbia, Vancouver, Canada

La méthode de l’enquête DOPI-OFFI Interprofessionnalité

Dans un champ où l’on ne dispose pas d’un marché déjà existant pour révéler les préférences et les choix qui en découlent, le Best-Worst Scaling (BWS) – développé par J. Louvière en 1987 – permet de révéler les préférences des répondants.
Le BWS est construit autour de 16 questions qui proposent à chaque fois 5 caractéristiques du suivi pharmaceutique. Pour chaque question, les répondants doivent indiquer quelles sont la meilleure et la pire des caractéristiques pour eux. Ce design créé un effet répétitif mais éliminent de nombreux biais associés à des questions plus classiques.

Les avantages de la méthode sont :
– une discrimination fine des différentes alternatives par rapport aux questions à choix
multiples, les questions de classement et aux échelles – les répondants préférant les cotations
aux extrémités ou utilisant qu’un nombre limité de cotations ;
– une bonne validité interne – les répondants sont plus cohérents dans leurs choix par rapport
aux questions de classement et aux échelles ; de même dans ces méthodes, ils peuvent coter
différents items avec la même importance ;
– l’évaluation d’un nombre plus important de caractéristiques – l’utilisation des méthodes de
classement devient difficile à effectuer au-delà de 7 alternatives.

Grâce à cette méthode, il devient donc possible de hiérarchiser les différentes caractéristiques du suivi et de les pondérer les unes par rapports aux autres. Les résultats informent donc sur ce qui déclenche le choix ou non de vouloir bénéficier ou proposer le suivi pharmaceutique. Le BWS est une méthode innovante en santé. La littérature associée à ces méthodes se développe rapidement. En 2015, on dénombrait 17 études sur les préférences relatives aux services pharmaceutiques. A notre connaissance, DOPI-OFFI Interprofessionnalité est la première étude utilisant cette méthode dans le domaine pharmaceutique français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *